Nous sommes indépendants jusque dans notre site web

En octobre 2015 la France s’est dotée d’une loi renseignement permettant à l’état de déployer tous les dispositifs technologiques permettant la surveillance des communications.
Cela va de la fausse antenne relais dédiée à la capture de l’activité des téléphones portables aux logiciels dits de big data capables de consolider en une seule monstrueuse base de donnée les informations de toutes les origines.
En octobre 2017 un élément clé de cette surveillance a été déployé chez les opérateurs et les hébergeurs français par l’installation dans leurs locaux de boîtes noires interceptant leur trafic réseau.
A vrai dire les services de police ne font là que rattraper ce que font depuis bien longtemps les GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft). Vous avez forcément « signé » leurs conditions générales d’utilisation mais les avez-vous lues ? C’est effrayant !
CGU Google : Nos systèmes automatisés analysent vos contenus (y compris les e-mails).
Concrètement, si vous avez un compte chez l’une de ces sociétés américaines peu de ce que vous faites sur Internet ne leur est inconnu.
Face à ce tracking tout azimut vous pensez peut-être que vous n’avez rien à cacher ? Alors vous vous trompez lourdement, mais c’est un autre débat… vous pensez sans doute aussi que vous ne pouvez pas faire autrement ? C’est aussi inexact, mais c’est une autre histoire…
En tous cas le GARDE met en pratique sur son site Internet sa volonté d’indépendance et, que vous le vouliez ou non, le respect de votre vie privée. Notre site fonctionne en https (connexion cryptée) et n’utilise pas de services extérieurs, pas de Google Analytics, pas de Facebook… Désolé !